Jacques Villeglé

Rencontre publique animée par Henri Jobbé Duval

Vendredi 16 novembre 2012 à 11H00

Releveur de traces de civilisation, et plus particulièrement lorsqu’elles sont anonymes, Jacques Villeglé (1926-) est connu pour avoir réuni, depuis 1949, plusieurs milliers d’affiches lacérées par les passants. Depuis 1969, il a conçu un alphabet sociopolitique en hommage au Professeur S. Tchakhotine, ancien assistant du Professeur Pavlov (auteur en 1939 du Viol des foules par la propagande politique). A ces signes, qui marquent les tensions de l’époque, il mêle picturalement des symboles religieux ou ésotériques qui subsistent dans la mémoire collective.

La revue Critique d’art, publiée depuis 1993 à Rennes, met Jacques Villeglé à la Une de son numéro de l’automne (n°40). Pour soutenir ce projet ambitieux, Jacques Villeglé a conçu un mémorial sociopolitique sur la critique d’art contemporain. Cette œuvre originale éditée par les Archives de la critique d’art accompagne le lancement d’une nouvelle version de Critique d’art, qui sera présentée pour la première fois au public à l’occasion de cette rencontre avec l’artiste.

Une étude sur Jacques Villeglé, publiée dans Critique d’art, sera l’occasion de reconsidérer le parcours de l’artiste quimpérois, qui en 1945 vint à Rennes étudier la peinture et le dessin à l’Ecole régionale des beaux-arts.

Intervenants : Jacques Villeglé (artiste plasticien), Henri Jobbé Duval (Président du fonds de dotation pour les archives de l’art contemporain et de la critique d’art), Sylvie Mokhtari (responsable de la Rédaction, revue Critique d’art)

Rencontre publique organisée par les Archives de la critique d’art en partenariat avec le Secrétariat de Jacques Villeglé, la galerie Nathalie Clouard et l’EESAB – Site de Rennes.

Villegle_visuel

Jacques Villeglé, "Aux Critiques disparus", 2012 - Sérigraphie limitée, numérotée et signée vendue aux Archives de la critique d'art

Archives de la critique d'art