Traitement archivistique

Chaque fonds forme une entité. Les documents sont conservés, inventoriés et référencés dans une base de données en ligne en tenant compte de la personnalité de l’auteur et de la diversité de ses centres d’intérêts.

Classement

Le plan de classement permet l’identification et le regroupement d’éléments semblables de par leurs caractéristiques communes de fonction, sujet, nature, structure ou contenu. Il s’ordonne le plus souvent de façon thématique, topographique et par artiste.

Conservation

Les éléments nuisibles au papier sont retirés (agrafes, épingles, scotch…). Les dossiers sont reconditionnés dans des chemises et sous-chemises au pH neutre. Les photographies, qui nécessitent une conservation appropriée, sont classées dans des pochettes en polyester transparentes au pH neutre, puis dans des classeurs prévus à cet effet. Les diapositives, archives orales et audiovisuelles sont conservées à l’abri de la lumière et de la poussière dans un local spécifique.

Outils documentaires, ressources numériques sur place

Pour faciliter les premières étapes de la recherche et présenter les fonds aux utilisateurs, différents outils sont élaborés à partir des archives en fonction de leur intérêt ou de leur spécificité : état sommaire, inventaire, compilations thématiques, recueil d’écrits par nom de critique d’art, répertoire numérique…

Inventaire et description en ligne

Les archives, tout type de support confondu, sont conservées, inventoriées, décrites et référencées dans la Base des fonds d’archives en tenant compte de la personnalité de l’auteur et de la diversité de ses centres d’intérêts.

Un ensemble de dossiers, d’archives photographiques, audiovisuelles et orales ont été catalogués au format UNIMARC dans le catalogue avant la création de la Base des fonds d’archives.

Consultation

Les fonds d’archives sont conservés en réserve et communiqués sur demande.

X