Traitement archivistique

Le traitement du fonds est effectué dans le respect des normes de conservation et de description archivistique. L’inventaire est réalisé dans l’année qui suit sa réception, afin de permettre la consultation du fonds dans les meilleurs délais.

Classement

Le classement original établi par le critique ou l’apporteur est respecté pour l’élaboration du classement définitif. Il s’ordonne le plus souvent de façon thématique, topographique et par artiste.

Conservation

Les éléments nuisibles au papier sont retirés (agrafes, épingles, scotch…) afin d’enrayer tout processus de détérioration. Les manuscrits et documents fragiles sont photocopiés ou numérisés pour la consultation.
Les dossiers d’archives sont classés dans des chemises et sous-chemises au pH neutre. Les photographies qui nécessitent une conservation appropriée sont classées dans des pochettes en polyester transparentes au pH neutre, puis dans des classeurs prévus à cet effet. Les diapositives, documents sonores et audiovisuels sont conservés à l’abri de la lumière et de la poussière.

Inventaire

L’inventaire des documents de travail est réalisé, depuis 2003, selon la norme internationale de description archivistique ISAD (G). Il permet de prendre connaissance du contenu physique et intellectuel du fonds. Un classement thématique et hiérarchique, par sous-séries, et, dans certains cas, dossiers, présente l’arborescence du fonds. L’inventaire est consultable à partir d’une base de données spécifique; le Guide général des fonds d’archives.

Catalogage

Les livres et documents de travail sont catalogués en format Unimarc dans le catalogue général des collections. Le catalogue recense et localise l’ensemble des documents, tous supports confondus.

Archives de la critique d'art