AICA : un partenaire fondateur

L’Association internationale des critiques d’art (AICA) a été créée en 1948-1949 en tant qu’organisation non-gouvernementale sous l’égide de l’UNESCO dans le but de soutenir la critique d’art dans les diverses formes de ses activités, au niveau mondial, et d’offrir un cadre professionnel et intellectuel d’échange et d’action des spécialistes de l’art moderne et contemporain. L’Association internationale, dont le siège est basé à Paris, représente 63 sections nationales et une section internationale « ouverte ». Ce réseau regroupe environ 4500 membres issus de plus de 80 pays.

Organisatrice d’un congrès annuel et de diverses manifestations artistiques et scientifiques, l’AICA développe des actions de valorisation des écrits et réalisations de ses membres passés et actuels. Le site de l’AICA permet d’accéder aux sites web, bases de données et archives des sections nationales.

En 1989, l’AICA a accompagné le projet de création des Archives de la critique d’art initié par plusieurs membres de l’AICA-France. Depuis cette date, les Archives de la critique d’art sont un interlocuteur constant de l’AICA dont elles conservent et valorisent les fonds d’archives ainsi que les fonds d’écrits de bon nombre de ses membres.

Assemblée de l’AICA en 1966.
© INHA-Collection Archives de la critique d’art

X