Présentation

Depuis le 1er avril 2014, les activités des Archives de la critique d’art sont organisées dans le cadre d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) qui associe l’université Rennes 2 pour le fonctionnement, l’Institut national d'histoire de l'art (INHA) pour les collections et l’Association internationale des critiques d’art (AICA) pour les liens avec les critiques.

Fondée en 1989, l’association Archives de la critique d’art a développé un projet professionnel, patrimonial, scientifique et culturel sur le constat d’une absence de prise en charge par les institutions existantes de ce type d’archives. Réunir la littérature et les documents de travail rassemblés par les critiques était une nécessité quand ceux-ci risquaient d’être dispersés, jetés ou vendus à des institutions étrangères. C’est pourquoi il a paru nécessaire de créer un centre de ressources spécialisé, dédié et articulé autour de la critique d’art.

Ce lieu s’est donné pour missions de collecter, de conserver et de valoriser les écrits, les documents et les archives des critiques d’art actifs depuis le milieu du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Par là-même, il rend visible le rôle de ces auteurs de textes sur l’art contemporain. Dès l’origine, des figures éminentes de la critique d’art en France comme Pierre Restany, Michel Ragon, Frank Popper ont soutenu le projet en faisant don d’une part importante de leurs archives personnelles.

Aujourd’hui, les Archives de la critique d’art demeurent un lieu unique en son genre. Les collections donnent accès à près de 400 fonds d’écrits, à plus de 75 fonds d’archives ainsi qu’à une importante bibliothèque spécialisée en art contemporain. Ce patrimoine culturel contribue au développement de la recherche sur l’art contemporain et ses acteurs, ses réseaux, ses formes de médiation, ses institutions en France et à l’étranger. Dans le cadre de son partenariat avec l’Association internationale des critiques d’art (AICA), et à travers l’activité de la revue bilingue Critique d'art, les Archives de la critique d’art participent et animent les débats critiques sur l’art contemporain.

Exposition « Pierre Restany », Rennes, 1998 © ACA

Les missions et activités des Archives de la critique d’art bénéficient du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne), du Conseil régional de Bretagne, de la Ville de Rennes, de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), de l’université Rennes 2.

Les Archives de la critique d’art bénéficient en outre du soutien du Centre national des arts plastiques (Cnap), du mécénat d’Art Norac pour la revue Critique d’art et sa mise en ligne.

Archives de la critique d'art