Historique

En 1988 naît l’idée de créer un centre documentaire spécialisé, dédié et articulé autour de la critique d’art. Aucun centre de documentation ne signale alors les contributions, cependant indispensables, que l’on doit à la critique tant historiquement que du point de vue de la création actuelle.
En lien étroit avec l’Association internationale des critiques d’art (AICA) et avec l’université Rennes 2, les critiques d’art se réunissent en association afin de rassembler et préserver des fonds spécifiques, susciter et participer aux débats esthétiques, animer et soutenir la recherche.

Exposition « Pierre Restany », Rennes, 1998 © ACA Exposition « Pierre Restany », Rennes, 1998 © ACA

Dès l’origine, les critiques sont incités à déposer à la fois leurs écrits publiés et leurs archives personnelles constituées de leurs bibliothèques de travail et de leurs dossiers: notes, correspondances avec les artistes, photographies, vidéos …
Aujourd’hui, les Archives de la critique d’art demeurent uniques en Europe.
Elles donnent accès à plus de 60 fonds d’archives qui représentent la mémoire des témoins et acteurs de la scène artistique des six dernières décennies, à près de 300 fonds d’écrits qui sont la photographie exacte de la critique d’art contemporaine ainsi qu’à une importante bibliothèque spécialisée qui vient en appui des fonds pour enrichir les problématiques de recherche.

La totalité des collections représente 1,4 km linéaire dont 80 000 imprimés, 2 200 titres de périodiques (24 000 exemplaires), 400 mètres linéaires de documents de travail (10 000 dossiers d'archives, plus de 50 000 documents visuels, audiovisuels ou sonores).

Archives de la critique d'art