Les séminaires de l’année universitaire 2017-2018, menés avec les étudiants du Master 2 Histoire et critique des arts, s’inscrivent dans le cadre du programme PRISME.

Septembre 2017-avril 2018 :

Aux temps des crises : enjeux politiques de la critique d’art

Recherche thématique organisée dans le cadre du séminaire « Histoire de l’art contemporain », avec la participation des doctorants et étudiants en deuxième année de Master « Histoire et critique des arts » de l’université Rennes 2. Coordination : Antje Kramer-Mallordy.

Le séminaire de l’année académique 2017/2018 est dédié aux relations multiples qui se tissent entre critique, art et politique depuis 1945, en appréhendant le critique d’art comme un acteur politique interagissant avec des contextes historiques et géographiques mouvants. Inscrit dans le deuxième axe de recherche du programme PRISME, « La critique face aux enjeux politiques », le séminaire a pour objectif d’établir un socle commun de connaissances historiques et historiographiques, en prenant appui sur la richesse des ressources des Archives de la critique d’art.

En prenant comme premier point d’ancrage les crises politiques et institutionnelles en Europe entre 1967 et 1969, le travail collectif porte sur la constitution d’un corpus de documents provenant du fonds AICA International (dont la 20e Assemblée générale en septembre 1968 à Bordeaux), des fonds individuels de critiques tels que Pierre Restany, Michel Ragon, Otto Hahn et Gérald Gassiot-Talabot, ainsi que de la presse artistique et quotidienne. À travers la confrontation de ces sources, il importe d’examiner les processus d’historisation d’événements politiques par le prisme des acteurs culturels, et de comprendre, ce faisant, le fonctionnement du discours critique. L’objectif est de situer l’engagement politique de la critique à la fois au regard de sa réactivité – fidèle à sa mission étymologique de « passer au crible » –, de sa capacité d’intervenir dans l’espace public et de sa force prospective au sein d’une société en crise.

Le séminaire est ponctué par des séances avec des chercheurs invités, associés au programme PRISME, et par plusieurs manifestations scientifiques, donnant lieu à des contributions actives de la part des étudiants.

Pour plus d’information, voir le Carnet de recherche PRISME.
Voir aussi le dossier documentaire La critique face aux enjeux politiques.

Janvier-avril 2017 :

Critique d’art et médias – Enjeux des années 1980

Recherche thématique organisée dans le cadre du séminaire « Actualité de la recherche : Histoire de l’art actuel », avec la participation des étudiants de Master 2 recherche « Histoire et critique des arts » de l’Université Rennes 2. Séminaire coordonné par Nathalie Boulouch.

Pensé comme un prolongement du séminaire de 2016 sur les relations entre la critique d’art et les médias, ce séminaire s’attachera dans un premier temps à approfondir l’analyse du dossier concernant le Congrès de septembre 1982 qui s’est déroulé en France, à Sofia Antipolis, près d’Antibes. Marqué par la présence de nombreux professionnels de la télévision et du cinéma, ce congrès permet d’évaluer la façon dont la critique d’art interroge ses modes de discours face aux évolutions techniques des médias dans le contexte français du début des années 1980 marqué par ailleurs par des changements en terme de politique culturelle.

Le 3 mars, le séminaire accueillera Jacques Leenhardt, qui a été l’initiateur de cet événement en tant que président de la section française de l’AICA. À l’appui des archives conservées, cette séance permettra de revisiter les enjeux de ce congrès avec l’un de ses acteurs.

X