IST Laurence d' - Archives de la critique d'Art

Laurence d' IST

Biographie

Née en 1973 dans le nord de la France, commissaire d’exposition, membre de l’Aica, Laurence d’IST est historienne de l’art, diplômée de l’université Paris I Panthéon Sorbonne (D.E.A).

Elle collabore aux montages de plusieurs expositions en Allemagne, Musée Ludwig de Cologne et Kunsthaus de Hambourg, à la fin des années 1990. De retour en France, elle réalise pour le conseil général des Hauts-de-Seine le catalogue « Mémoire d’arbres », puis l’organisation et la communication de l’événement
Le Sénat Présente, Pezeu peintre et Coskun sculpteur dans le jardin du Luxembourg avec plus d’une vingtaine d’œuvres monumentales.

En 2007, elle réalise pour Artsénat dans l’Orangerie et le jardin du Luxembourg, l’exposition Femme y es-tu ? qui réunit 45 artistes. En 2008, elle présente l’exposition Femme y es-tu ? à la galerie d’art contemporain de la ville de Chinon.

En 2009, elle compte parmi les trois commissaires de la 16e Triennale Internationale de Sculptures à Poznan (Pologne) qui réunit près de 200 artistes internationaux à Zamek (château).

En 2010, elle organise le 8e Forum d’arts plastiques de la région Île-de-France avec une vingtaine d’artistes, intitulé Être ainsi.
La même année, elle réalise l’exposition Art Numérique pour la ville de Marcoussis.
En 2012, l’exposition Être ainsi est accueillie au Manoir de la ville de Martigny en Suisse.

En mai 2014, elle monte et organise l’exposition Authentik Énergie avec le Manoir de la ville de Martigny en partenariat avec la ville de Gif-sur-Yvette en région parisienne.
Dans le même temps, elle organise pour la ville de Gif l’inauguration du Château du Val Fleury, nouveau lieu dédié à l’art actuel avec l’exposition Entre les deux Jacques (Jacques Villeglé et Jacques Bosser).
En septembre, l’exposition Authentik Énergie est présentée au Val Fleury.
En 2015, elle y présente l’exposition Too much avec Bernard Pras et Éric Liot, deux artistes néo-pop.
En 2016, c’est Tragédies Monory autour du peintre Jacques Monory et de la dimension dramaturgique de sa peinture.

Chaque exposition fait l’objet d’un catalogue au titre éponyme dont elle rédige les textes.

Conférencière en histoire de l’art (saison culturelle de Marcoussis, Université des Savoirs d’Evry, école supérieure de commerce du groupe IGS à Paris), elle a collaboré à la revue d’art Cimaise, au journal Découvrir, au catalogue d’exposition Sculpture’Elles présentée au Musée des années trente en 2011 (Boulogne-Billancourt).
Elle rédige des articles pour le magazine Artension et la revue Art Absolument.

Ressources complémentaires internes
Ressources complémentaires externes

X