RAMIREZ BLANCO Julia - Archives de la critique d'Art

Julia RAMIREZ BLANCO

Biographie

Julia Ramírez Blanco est enseignante-chercheuse à l’Université de Barcelone (Programme Juan de la Cierva). Docteure en Histoire de l’art (2015), ses travaux récents se penchent sur l’intersection entre art, imagination sociale et activisme. Elle est l’auteure de Utopías artísticas de revuelta. Claremont Road, Reclaim the Streets, la Ciudad de Sol (Cátedra, 2014), qui explore les dimensions esthétiques et utopistes de divers mouvements sociaux. Dans son introduction à l’édition espagnole de Artistry of the Mentally Ill (Expresiones de la locura, Cátedra, 2012) de Hans Prinzhorn, elle étudie les liens entre l’Art brut et l’avant-garde. Elle a également traduit l’ouvrage d’Erwin Panofsky, Gothic Architecture and Scholasticism (Madrid : Siruela, 2007). Ses textes ont été publiés dans des ouvrages collectifs et dans des revues, tels que Third Text, Arquitectura Viva, Quintana, Lars, Boletín de Arte, El Mundo, et The Nation. Elle est membre de deux projets de recherche et de développement : History of the Future - Utopia and its Alternatives in the Horizons of Expectation within the Contemporary, 19th and 20th centuries (Département d’histoire, Université Autónoma), et Art Globalization Interculturality: Critical Cartography of Art and Visuality in the Global Age – New Methodologies, Concepts and Analytic Scopes (Département d’histoire de l’art, Université de Barcelone).

X