"Nulla aesthetica sine etica" : le critique d'art espagnol Vicente Aguilera Cerni - Archives de la critique d'Art
Numéro 34 - Automne 2009

Dossier « Archives » :

"Nulla aesthetica sine etica" : le critique d'art espagnol Vicente Aguilera Cerni

Not translated

Paula Barreiro López

Pierre Restany, Vicente Aguilera Cerni et Giulio Carlo Argan pendant les délibérations du jury du prix de Lissone en 1959. CIDA, Vilafamés, d.r.
"Dans l'Espagne d'aujourd'hui, on peut écrire -sur l'art- ce que l'on veut. Et ici surgit la première limite à la liberté, qui est qualitative : on peut écrire sur l'art ce que l'on veut, pourvu que ce soit exclusivement sur l'art [...] . Il faut avoir une conception 'esthéticienne' de l'art". Ces mots, prononcés par Vicente Aguilera Cerni pendant le Congrès de l'Association internationale des critiques d'art (AICA) à Prague en 1966, révèle à la critique [...]

X