ORLANDO Sophie - Archives de la critique d'Art

Sophie ORLANDO

Biographie

Sophie Orlando est professeure de théorie et d’histoire de l’art à l’ENSA Villa Arson, Nice. Elle travaille sur les épistémologies féministes intersectionelles en histoire de l’art par une écriture critique et théorique.

Elle a publié l’essai British Black Art, Une histoire de l’art occidentale en débat, Paris, Dis Voir en 2016. Grâce à la bourse Théorie-Critique du Cnap (2013), elle  a mené un travail sur l’artiste Sonia Boyce, sous la forme de l’exposition “Paper Tiger Whisky Soap Theatre, (Dada Nice), (30 Janvier-29 Avril 2016, Villa Arson), puis sous la forme d’une monographie sur la pratique de vidéos-performances improvisées intitulée Sonia Boyce, Thoughtful Disobedience, Presses du réel, Villa Arson, 2017.
En tant que chercheuse contractuelle du programme de recherche AHRC “Black Artists and Modernism” (2015-2018, UAL, Middlesex University) elle a développé un cycle de conférences dans des collections européennes et elle a co-dirigé avec l’artiste susan puis an lok et le commissaire Nick Aiken le colloque « Conceptualism : Intersectional Readings, International Framings » au Van Abbemuseum, en décembre 2017.
Elle est également co-commissaire (avec Katrin Ströbel) de la résidence et de l’exposition « Con-notations, Comment percevoir une réalité à travers une autre ? » de l’artiste Nikolaus Gansterer (9 Mars au 21 maI 2018, Villa Arson).

Bibliographie

Ouvrages de l'auteur et directions d'ouvrages

  • British Black Art : l’histoire de l’art occidental en débat, Paris : Dis Voir, 2016.
    128 p.
  • British Black Art: debates on the Western Art History, Dijon : Dis Voir, 2016.
    128 p. [eng].
  • Art et mondialisation : décentrements : anthologie de textes de 1950 à nos jours, Paris : Ed. du Centre Pompidou, 2013.
    237 p. [Ed. scientifique].

Ouvrages collectifs

  • “The Representation of Workers in the Social Documentary Photography of the 1980s in Britain”, in Representation of Working People in France and Britain: New Perpsectives, Cambridge : Cambridge Scholars publishing, 2009.
    p. 157-171.
  • “Le Black art dans les années 1980", in Les Relations interethniques dans l’aire anglophone, entre collaboration(s) et rejet(s, Paris : L’Harmattan, 2009.
    p. 99-115. [Actes du colloque].

Catalogues

  • [Préface], "To Speak Because I Speak", in Catalogue Sonia Boyce: thoughtful disobedience, Dijon : Les Presses du réel, 2017.
    p.4-9, p.10-39, (Villa Arson). [eng. Commissaire. Dir. de publ.].
  • "Les Mu(es), de Quillacq", in Catalogue Mes mains dans tes chaussures, Nice : Villa Arson, 2015.
    p. 36-55. [fre/eng].
  • "Décolonialiser les Regards", in Catalogue Modernités plurielles : 1905-1970, Paris : Ed. du Centre Pompidou, 2013.
    p. 238-241.
  • "Sonia Boyce, sound and sacred", in Catalogue Scat – Sonia Boyce, sound and collaboration, Londres : Institute of International Visual Arts, 2013.
  • "On Britishness and British Art: Sophie Orlando interviews Dave Beech", in Catalogue Metropolis Rise : New Art from London, Londres : Central Book, 2006.
    p.26-29.

Articles de périodiques

  • "Contradictions idéologiques dans les écoles supérieures d'art en France", Multitudes, printemps 2021, n°82.
    p.101-108.
  • "Editorial", Pied-à-terre [Degree shows 2011], été 2011.
  • "Editorial", Pied-à-terre [Stratégies artistiques au Royaume-Uni, 1945-2010], printemps 2010, n°1.
  • "Sonia Boyce : stratégies artistiques post-1989", Critique d’art, automne 2014, n°43.
    [Texte en ligne].
  • "Artistic Categories and the Situation of Utterance: the period from 1989 to 1994 in Great Britain", Critical Interventions : journal of african art history and visual culture, 2013, n°12.
    p.6-19.
  • "Mondialisées, globalisées, contemporaines: pratiques, productions et écritures dans l’art aujourd’hui", Les Cahiers du MNAM, hiver 2012-2013, n°122.
    [Dir. du numéro].
  • "Exposer, réécrire l'Histoire de l'art : des oeuvres aux récits au sein des expositions The Other Story, Hayward Gallery, 1989 et Migrations. Journeys into British Art, Tate Britain, 2012", Les Cahiers du MNAM, hiver 2012-2013, n°122.
    p.11-29.
  • "Les Nouveaux rôles des musées et la Diversité culturelle : l’exemple de Tate Encounters, Britishness and Visual Culture, Tate Britain", Muséologies : les cahiers d’études supérieures, juin 2012, vol.6, n°1.
    p.15-35.
  • "Un Grand oublié de la Photographie sociale documentaire britannique : Amber Collective", Revue de l’Art [Photographies], mars 2012, n°175.
    p.51-58.
  • "Editorial", "Patrick Keiller, promène son Robinson à travers le Temps", Pied-à­terre [Echos des sociétés géorgiennes et victoriennes dans les arts contemporains britanniques], printemps 2011, n°2.
  • "Editorial", "Questions to Malcom Quinn", , Pied-à-terre [Degree shows 2010], été 2010.
  • "L'Artiste agent du changement social" ou comment les Politiques culturelles britanniques ont annexé la Production artistique au profit du programme du New Labour", Marges [Déplacements des pratiques artistiques], avril 2010, n°10.
    p.69-88. [Texte en ligne].
  • "Lay Back, Keep Quiet and Think of What Made Britain so Great, an exhibition proposal by Sophie Orlando and Gabriel Gee", contemporary art magazine, déc. 2009, n°2.
    [fre/eng]. [Texte en ligne].
  • "Le Drapeau britannique et le black art : la profanation au service de la revendication ?", Hicsa Paris 1, 2009.
    [Actes de la journée d’études De la Profanation, XIXe-XXe siècles ; en ligne]. [Texte en ligne].

Autres publications

  • "Les Cornes d’abondance de la principauté de Monaco" [Sur une exposition commissionnée par Damien Hirst], One Piece at a Time, 2010.
  • "Gillian Wearing : masques, portraits, identités", One Piece at a Time, 2009.
  • "Hew Locke à Shoreditch", One Piece at a Time, 2008.
  • "Martin Parr au C/O de Berlin", One Piece at a Time, 2007.
Ressources complémentaires internes

X