Franck Leibovici - Archives de la critique d'Art
Numéro 52 - Printemps/été 2019

Portrait d'artiste :

Franck Leibovici

Par Julie Portier

« témoin 280, evd cpi, procès katanga/ngudjolo », muzungu, 2016 © avec l’aimable autorisation de Franck Leibovici

« Plus de trente-cinq mille pages publiées sous forme de quantité de livres et manuscrits, ainsi que plus de trois mille conférences enregistrées sur bande magnétique. plus de 160 millions d’exemplaires de ses œuvres en circulation dans le monde entier, publié le 9 mai 1950, le livre sur le mental humain le plus lu et le plus utilisé de tous les temps avec 20 millions d’exemplaires en circulation […] ». L’œuvre de Franck Leibovici est prolifique ; ces dix dernières années, elle a été visible dans des expositions, des festivals, sur le Web, sous la forme de performances, de livres ou d’actions collectives. L’énoncé qui précède vante quant à lui l’influence de L. Ron Hubbard, fondateur de l’église de scientologie (et auteur de science-fiction). Il est agencé avec d’autres énoncés trouvés aux environs de croyances et de peurs contemporaines dans quelques storyboards (2003). L’ouvrage numérique instaure une pratique de « l’écriture sans écriture » comme mode poétique et annonce la méthode de « redescription » (terme emprunté aux sciences cognitives) comme mode de production de savoir. Il s’agit de déplacer par répétition ou traduction […]

/

“More than thirty-five thousand pages published in the form of lots of books and manuscripts, as well as more than three thousand tape-recorded lectures. with more than 160 million copies of his works in circulation throughout the world, published on 9 May 1950, the most read and most used book on the human mind, of all time, with 20 million copies in circulation […]”. Franck Leibovici’s body of work is prolific; in the past ten years, it has been on view in exhibitions and at festivals, on the Internet, and in the form of performances, books and collective projects. The above statement, for its part, extols the influence of L. Ron Hubbard, founder of the church of scientology (and science-fiction author). It is arrayed with other statements found about contemporary beliefs and fears in quelques storyboards (2003). The digital book introduces a practice of “uncreative writing » as a poetic style, and announces the method of “redescription” (a term used in the cognitive sciences) as a way of producing knowledge. What is involved is moving freely circulating eclectic statements away from their original field or format of transmission, by repetition or translation. […]


Version intégrale du portrait :
Franck Leibovici, par Julie Portier
X