octobre 2010

08oct10 h 09 min10 h 09 minBernard Lamarche-Vadel, en marche

Plus

Détails de l'événement

17-18 novembre 2010

 

Colloque "Bernard Lamarche-Vadel, en marche"

17-18 novembre 2010
Théâtre Max Jacob, Quimper

Organisation du colloque : Yvan Le Bozec, Hervé Le Nost, Tristan Trémeau

Ce colloque complète et étend le propos de l’exposition Bernard Lamarche-Vadel : une situation qui a lieu dans la galerie de l’école supérieure d’art de Quimper du 13 octobre au 4 décembre 2010.

Ce colloque a pour principale ambition de donner une vision précise du contexte dans lequel Bernard Lamarche-Vadel a développé sa pensée de critique d’art, des années 1970 aux années 1990, de situer cette pensée dans ce contexte (artistique, critique, littéraire, institutionnel, politique, territorial…), enfin de saisir de façon dynamique les enjeux spécifiques de l’activité des critiques d’art au regard tant des héritages de la pensée de Lamarche-Vadel que des évolutions des situations artistiques, culturelles et institutionnelles qui définissent aujourd’hui le monde de l’art.

La première journée sera consacrée aux évolutions du monde de l’art contemporain en France depuis les années 1970 et à la singularité des positions de Bernard Lamarche-Vadel, à travers des témoignages d’acteurs de l’art proches de Lamarche-Vadel et témoins privilégiés des évolutions institutionnelles du monde de l’art en France (Michel Enrici, Dominique Marchès), et l’évocation de positions prises par de plus jeunes acteurs, critiques d’art, depuis le début des années 1990 (Patrice Joly, Gaël Charbau). Cette journée s’achèvera par une conférence-discussion à deux voix, proposée par Danielle Robert-Guédon, qui fut la responsable de l’Artothèque de Vitré quand Lamarche-Vadel en était le conseiller artistique, et Sylvie Mokhtari, responsable de la revue Critique d’art, publiée par les Archives de la critique d’art qui ont dressé l’inventaire de la bibliothèque de Lamarche-Vadel.

La seconde journée sera consacrée aux choix et héritages critiques de Lamarche-Vadel. Durant la matinée, seront proposées des études de ses choix et positions en matière de peinture (Romain Mathieu), de sculpture (Cédric Loire) et de photographie (Didier Vivien), pour en comprendre les intentions, les dynamiques et en saisir les résonances actuelles. Durant l’après-midi, seront abordés les postérités littéraires actuelles de ses romans (Xavier Boissel) et les problématiques liées à l’écriture critique dans ses rapports avec la littérature et avec les enjeux idéologiques (Cécile Marie, Tristan Trémeau).

Le colloque sera ponctué de discussions publiques et de débats, favorisés par la présence d’artistes représentés dans l’exposition Bernard Lamarche-Vadel : une situation (Peter Briggs, Jean Rault, Yvan Salomone). Ces discussions permettront de penser de façon dynamique et collégiale les problématiques abordées, afin de donner au public les repères critiques fondamentaux pour appréhender la situation actuelle du monde de l’art à travers le prisme des choix et des positions de Bernard Lamarche-Vadel.

Mercredi 17 novembre

Une situation. Les évolutions du monde de l’art contemporain en France depuis les années 1970

Matinée
Modérateurs : Cédric Loire et Tristan Trémeau

9h30 Introduction au colloque par Yvan Le Bozec, Hervé Le Nost et Tristan Trémeau, professeurs à l’école supérieure d’art de Quimper.

10h Conférence de Michel Enrici, historien de l’art, critique d’art, ancien directeur de la Fondation Maeght : "Nobody id perfect"

10h45 Conférence de Dominique Marchès, photographe, commissaire d’expositions et directeur de centres d’art.

11h30 Discussion publique

Après-midi
Modérateurs : Cédric Loire et Tristan Trémeau

14h Conférence de Patrice Joly, directeur de Zoo galerie à Nantes, directeur de publication des revues 02 et 04, commissaire général de la Biennale de Belleville.

14h45 Conférence de Gaël Charbau, critique d’art, rédacteur en chef de Particules.

15h30 Discussion publique

16h Pause

16h30 Conférence de Sylvie Mokhtari, docteur en histoire de l’art et responsable de la revue Critique d’art éditée par les Archives de la critique d’art, et de Danielle Robert-Guédon, écrivain et responsable de l’Atothèque de Vitré de 1989 à 1997 : "Deux manières d’aller à Vitré".

17h15 Discussion publique

Jeudi 18 novembre

Choix et héritages de Bernard Lamarche-Vadel

Matinée
Modérateurs : Hervé Le Nost et Danièle Yvergniaux

9h Introduction à la journée par Yvan Le Bozec, Hervé Le Nost et Tristan Trémeau

9h15 Conférence de Romain Mathieu, doctorant en histoire de l’art et moniteur à l’Université d’Aix-Marseille : les choix pictutaux de Bernard Lamarche-Vadel

10h Conférence de Cédric Loire, critique d’art, commissaire d’expositions, doctorant en histoire de l’art et enseignant : les choix sculpturaux de Bernard Lamarche-Vadel

10h45 Conférence de Didier Vivien, maître de conférences à l’Université de Lille 3 : les choix photographiques de Bernard Lamarche-Vadel : La marche, le stock et l’impasse

11h30 Discussion publique

Après-midi
Modérateurs : Hervé Le Nost et Danièle Yvergniaux

14h Conférence de Xavier Boissel, professeur agrégé de lettres modernes, collaborateur de la revue Inculte : "Postérités littéraires de Lamarche-Vadel".

14h45 Conférence de Cécile Marie, docteur en philosophie de l’art, critique d’art et professeur à l’école supérieure des beaux-arts de Marseille : "Dans l’ordre de l’art, le critique doit être un prophète et le début d’un saint, sinon il n’est qu’une grimace" (BLV)

15h30 Conférence de Tristan Trémeau, docteur en histoire de l’art, critique d’art, professeur à l’école supérieure d’art de Quimper : "Politiques de la critique".

16h15 Discussion publique

Notices biographiques

Xavier Boissel est agrégé de Lettres modernes et enseigne dans un Lycée de la banlieue parisienne. Il intervient également dans la revue inculte et a participé pour le compte de cette dernière à l’ouvrage collectif Face à Lamarche-Vadel en 2009.

Gaël Charbau est critique d’art, rédacteur en chef du magazine Particules.

Michel Enrici est historien et critique d’art. Il accompagne par ses textes l’aventure artistique de ses contemporains. Sa méthode critique est celle de "l’exercice d’admiration", sa logique est celle du roman picaresque où la rencontre vaut intelligence et analyse. Parallèlement, il a dirigé l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Dijon, l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille-Luminy, le Pavillon Bosio, école supérieure d’arts plastiques à Monaco et la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence.

Patrice Joly est critique d’art, fondateur et directeur artistique de Zoo Galerie à Nantes, créateur et rédacteur en chef du magazine 02, directeur de publication du magazine 04 et commissaire d’exposition indépendant. Il est aussi directeur artistique de la Biennale de Belleville à Paris (première édition en 2010).

Cédric Loire est critique d’art, commissaire d’expositions, doctorant en histoire de l’art à l’Université de Tours et enseignant. Auteur de nombreux articles sur la création contemporaine publiés dans Ddo, Art 21, L’art même, Archistorm, Les nouvelles de l’estampe, il achève une thèse sur les rapports entre sculpture et mobilier aux Etats-Unis dans les années 1960. Des archives de ses écrits sont lisibles sur son blog : http://heterotopiques.blogspot.com/

Dominique Marchès a été, depuis 1972, directeur de galeries d’art contemporain à Châteauroux et à Paris, directeur du centre régional d’art contemporain de Châteauroux, de la galerie d’art contemporain à Tours, du centre d’art contemporain de Vassivière-en-Limousin et directeur artistique du Domaine départemental de Chamarande. Co-commissaire de La force de l’art au Grand Palais à Paris en 2006, il est aussi photographe.

Cécile Marie est docteur en philosophie de l’art, professeur à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Marseille, critique d’art et commissaire d’exposition. En tant que directrice de collection elle a notamment publié les écrits de Bernard Lamarche-Vadel sur la photographie (Marval, 1995) et fondé la collection "portraits d’auteurs" (Beckett, Duras, Céline, Prévert, Faulkner, Vian, Freud, ed. Marval, 1997-98).

Romain Mathieu est doctorant en histoire de l’art et moniteur à l’Université Aix-Marseille.

Sylvie Mokhtari est docteur en histoire de l’art et responsable de la revue Critique d’art, éditée par les Archives de la critique d’art. Ces dernières ont dressé l’inventaire de la bibliothèque de Bernard lamarche-Vadel. Pour plus de détails sur la biographie et les écrits de Bernard Lamarche-Vadel, consulter la "Base des critiques d’art" sur le site : www.archivesdelacritiquedart.org

Danielle Robert-Guédon vit et travaille à Nantes. Responsable de l’artothèque de Vitré de 1989 à 1997, elle est l’auteur de : Le Désespoir du singe (1997), Le Grand abattoir (1999), Déposition (2000), Je reçois (2002) et Les Vivants, les morts et les marins (2005).

Tristan Trémeau est docteur en histoire de l’art, critique d’art (L’art même, Art 21, ETC), membre du comité de lecture de la revue La Part de l’Oeil et commissaire d’expositions. Professeur à l’Ecole supérieure d’art de Quimper et à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, il est aussi chargé de cours à l’Université Paris 1-Sorbonne. Des archives de ses écrits sont lisibles sur son blog : http://tristantremeau.blogspot.com

Didier Vivien est maître de conférences à l’Université de Lille 3. Photographe et vidéaste, il a publié deux livres : Archéologie de la mine (Paris, ed. Marval, 1994) et Les héritiers – E pericoloso sporgersi (Gand, ed. Snoeck, 1998). Son site : http://zerologie.net/

Les actes du colloque bénéficient d’une édition électronique sur le site : www.colloque-lamarche-vadel.fr/

Date / Heure

(Vendredi) 10 h 09 min - 10 h 09 min

X