janvier 2014

24jan10 h 55 min10 h 55 minDe l'archive au reenactment : les enjeux des (ex)positions de la performance

Plus

Détails de l'événement

5, 6 et 7 février 2014

De l’archive au reenactment
Les enjeux des (ex)positions de la performance

Colloque international dans le cadre de « Rejouer la performance »
Entre archiver, rejouer et exposer, quels sont les enjeux des pratiques curatoriales de la performance ? Ce colloque souhaite aborder les différentes modalités d’ex-position de la performance, que ce soit sous une forme documentaire ou sous une forme performative ; et engager de cette manière une réflexion sur les tenants et aboutissants de ce qui consiste en quelque sorte à « commissarier »  l’art de la performance.
Ce colloque constitue le second volet d’un projet proposé conjointement par l’Université de Strasbourg (EA 3402) et l’Université Rennes 2 (EA 1279). Le premier volet, intitulé "De l’archive au reenactment : les enjeux de la re-présentation de la performance" s’est déroulé à l’Université de Strasbourg les 8 et 9 avril 2013 sous la direction de Janig Bégoc et Katrin Gattinger.


Mercredi 5 février 2014 / Musée de la danse

18h-19h-20h > (sans titre) (2000) de Tino Sehgal
Trois versions avec Andrew Hardwidge (18h), Frank Willens (19h), Boris Charmatz (20h)
Créée il y a treize ans, la pièce expose la « danse  scénique » du XXe siècle, transposant les pratiques chorégraphiques et les visions du corps qui y sont associées.
5-15€, réservations : info@museedeladanse.org
Vernissage de l’exposition La Permanence # 1 (Musée de la danse) à l’issue des performances

De l’archive au reenactment
Jeudi 6 février 2014 / Université rennes 2 / pôle langues / amphi L3
Archiver la performance : entre domiciliation et domestication de l’oeuvre
modération : Anne Bénichou

9h15 > Accueil

9H30 > Introduction du colloque : Nathalie Boulouch et Marie Quiblier

10h00 > Johanna Renard : À l’épreuve de l’image : des archives filmiques de Trio A d’Yvonne Rainer
Les discours sur Trio A d’Yvonne Rainer sont largement tributaires d’une seule archive visuelle, le film produit par Sally Banes en 1978. Afin de questionner la fabrique des sources autour d’une danse historique, on confrontera cette trace « officielle » à une captation vidéo de Trio A réalisée en 1969 au Mills College. Ce faisant, il ne s’agira pas de retrouver une illusoire vérité perdue sur la danse, mais de s’efforcer de rendre « visible » son historicité plurielle et complexe pour en réinterpréter les enjeux.

10h30 > Antonie Bergmeier : Filmer la performance ou l’outil audiovisuel au service de la description documentaire de la performance.
Si la conservation est devenue en grande partie une affaire comment produire, organiser et valoriser des archives documentaires dans le but de garantir une réinterprétation adéquate des oeuvres, de quelle façon l’outil audiovisuel peut-il être associé à l’élaboration de documents contextuels permettant
la préservation et la réactualisation de la  performance artistique ? Cette question sera abordée par le biais de vidéos réalisées à partir de performances, issues du fonds audiovisuel du MAC/VAL.

11h > Pause

11h30 > Fabienne Dumont : Une mémoire rebelle aux assignations historiographiques
Lors des recherches qui ont abouti à la parution de l’ouvrage Des sorcières comme les autres – Artistes et féministes dans la France des années 1970 (PUR, 2013, à paraître), j’ai reconstitué des performances qui n’avaient pas ou peu été historicisées. Ma communication reviendra sur différents aspects de la transmission de ces actions, qui n’ont été vues que par un public restreint, à la fortune critique succincte, mais qui comptent pourtant dans le parcours des artistes et résonnent de nouveau aujourd’hui. Je m’attacherai aux différents éléments qui s’invitent dans cette opération historiographique.

12h00 > Discussion

12h30 > Déjeuner

Jeudi 6 février 2014 / Université rennes 2 / bât. B / amphi B4
Performer l’archive : entre interprétation et réappropriation
modération : Katrin Gattinger

14h30 > Autoarchive de et par Latifa Laâbissi
Autoarchive est une conférence performée, une théorie en mouvement, ou le mouvement d’une théorie portant sur les enjeux de mon propre travail, leurs filiations, leurs sources dans une perspective de rendre visible, tangible l’expérience de l’imaginaire dans un processus chorégraphique.

15h30 > Pause

16h00 > Franz Anton Cramer : D’un moment l’autre : à propos de l’événement-performance et sa matérialité contemporaine
Le performance art existe entre les deux pôles de l’« avant » et du « maintenant » ; c’est comme son ontologie. Contrastant avec cette autre ontologie qui insiste sur le temporel et la « singularité » (Lepecki) de toute proposition-performance, certaines pratiques relèvent plutôt de l’idée que le réel de l’événement ne peut être conçu que dans son transfert vers la contemporanéité. Il s’agirait donc de bien comprendre la matérialité « d’origine » afin de postuler une matérialité « actuelle ».

16h30 > Discussion

jeudi 6 février 2014 / Musée de la danse / 40mcube / EESAB
17h30 > 19h00 / Visite libre des expositions Quand les formes sont attitudes à 40mcube, et La Permanence #1 au Musée de la danse et à l’EESAB.
19h00 > Adrénaline avec Frank Willens. Un dance floor ouvert à tous à partir de 16 ans.
Musée de la danse / St Melaine, Rennes. 5€, +16 ans, il n’est pas nécessaire de s’inscrire, tenue confortable conseillée

De l’archive au reenactment
vendredi 7 février 2014 / Université rennes 2 / pôle langues / amphi L3
Exposer la performance : entre actualisation et historicisation, le reenactment comme modalité d’exposition de l’oeuvre
modération : Sylvie Mokhtari

9h15 > Accueil

9h30 > Marie De Brugerolle : Guy de Cointet / Comment exposer la performance / double traversée
Le cas de Guy de Cointet sera pris comme fil rouge pour évoquer la question des dispositifs curatoriaux pour des pratiques qui, d’une part ont voulu se situer radicalement en dehors ou contre (parfois « tout contre ») les murs des institutions -qu’elles soient celles du marché (la galerie), de la pratique académique ou raditionnelle (l’atelier) et enfin de la collection (musée)- comme destination finale ou étape possible de gestes, d’actions, de situations qui avaient pour commune définition le « hic et nunc » de l’expérience, sinon l’éphémère de la co-présence.

10h00 > Céline Roux : Rétrospective de Xavier Le Roy, perspectives d’ex-positionnements et stratégies de vacillement
Cette communication s’attachera à penser le cadre spatiotemporel et dramaturgique du projet Rétrospective comme lieu d’ex-positionnements à la fois du chorégraphique, de son archive et des conventions muséales du format spécifique de la rétrospective dans le champ de l’art contemporain.
L’ex-positionnement se révèle alors être un moteur critique et réflexif qui déjoue et fait vaciller une muséalisation modélisante de l’acte performatif et de sa mémoire.

10h30 > Pause

10h45 > Catherine Wood : Game Changing: Performance in the Permanent Collection (communication donnée en anglais)
In recent years, many major museums – including Tate – have created parallel programmes of live performance, happening alongside exhibitions and displays. Museums have also begun to collect performance in earnest. The particular requirements of live work challenge the set-up of the museum and it’s capacity to accomodate it. Some critics believe that performance is “tamed” by inhabiting the institutional context. But this work arguably forces a change in the culture of the
museum, and in our perception of both the nature of the works in, and status of, “the permanent collection”. With reference to my work at Tate, I will discuss the museum “from the performance view”; as it might be understood from the perspective of the ‘act’ being prioritised over the object and how such a shift begins to alter the ‘rules of the game’ for collection-building.

11h15 > Discussion

12h00 > Bât. Erève, salle polyvalente / Université Rennes 2
(sans titre) (2000) de Tino Sehgal avec Frank Willens (gratuit dans la limite des places disponibles)
Créée il y a treize ans, la pièce expose la « danse scénique » du XXe siècle, transposant les pratiques chorégraphiques et les visions du corps qui y sont associées.

13h00 > Déjeuner

Vendredi 7 février 2014 / Université rennes 2 / pôle langues / amphi L3
Commissarier la performance : renouvellement ou sclérose des pratiques curatoriales ?
modération : Janig Bégoc

14h30 Marina James-Appel : Présenter Fluxus comme un mouvement historique
Le cinquantenaire de Fluxus a ravivé le paradoxe de sa re-présentation muséale. Abordant le versant épistémologique du problème, nous mobiliserons ici philosophie et histoire des expositions afin de discuter la thèse selon laquelle l’ontologie d’une performance serait une «représentation sans reproduction » (P.Phelan). Le concept d’implémentation (N. Goodman) nous aiguillera plus particulièrement dans l’analyse des enjeux liés à l’event de N.J. Paik, Zen for Head, 1962.

15h00 > Marie Frampier : Expérience de la performance et commissariat performatif : le public au centre.
Cette communication placera l’expérience du public au centre des questions curatoriales et performatives. Elle interrogera la simultanéité des performances et la multiplicité des points de vue comme conditions de monstration et de partage, mais aussi l’importance du contexte dans la pratique de la performance et dans sa mise en exposition.

15h30 > Pause

15h45 > Barbara Clausen : Actions parallèles : les enjeux curatoriaux de la performance
Dans l’objectif d’explorer les développements récents de l’art performance en parallèle avec son exposition, j’aimerais analyser des pratiques artistiques qui investissent l’histoire des expositions et de la performance comme partie intégrante d’une démarche performative. Sharon Hayes, Sophie Bélair Clément et Jimmy Robert ont conçu des événements et des installations performatives qui remettent en question les paramètres du médium qu’est devenue l’exposition.

16h15 > Discussion

16h30 > Discussion de clôture

17h00 > Fin du colloque

17h30 > Musée des Beaux-arts de Rennes
Projection des vidéos d’Eleanor Antin, From the archives of modern art et de Jessica Warboys, à l’étage.

Lien vers l’actualité du colloque en ligne www.univ-rennes2.fr/histoire-critique-arts/actualites/colloque-international-archive-reenactment

Date / Heure

(Vendredi) 10 h 55 min - 10 h 55 min

X