novembre 2018

09nov10 h 30 min17 h 00 minJapon - France : Migrations artistiquesJournée d'études

Plus

Détails de l'événement

Cette journée d’études est organisée à l’occasion de l’exposition « Japon-France : migrations artistiques » (8 novembre-16 décembre 2018) présentée au musée des beaux-arts
de Rennes en partenariat avec les Archives de la critique d’art. Carte-blanche confiée aux étudiant.e.s du master 1 (option MAGEMI) du département Histoire de l’art et
archéologie de l’université Rennes 2, l’exposition propose une sélection d’objets et d’oeuvres issus des collections japonaises du musée ainsi que des documents
et photographies conservés aux Archives de la critique d’art.
Son propos est d’illustrer, à l’occasion de la célébration des 160 ans de relations culturelles franco-japonaises, la richesse des liens et des échanges
qui se sont tissés entre les deux pays depuis le XVIIIe siècle. L’étude des collections, de leur histoire et de leurs spécificités est indispensable à la compréhension
de ce que l’artiste français Jean Clareboudt a qualifié, dans les années 1980 de « migrations intellectuelles et artistiques ». Diplomates et collectionneurs y ont joué
un rôle essentiel, tel le baron de Chassiron, membre de la première mission diplomatique française dite « d’Extrême-Orient » en 1858-1860 qui rapporte de
son voyage oeuvres et objets du Japon, aujourd’hui dans les collections des musées de la Rochelle. En décrivant sa collection dans La maison d’un artiste, en 1881,
Edmond de Goncourt se présente comme un découvreur de l’art du Japon et participe, à sa manière, à la diffusion des connaissances sur le sujet. Un siècle plus tard,
ce sont les expositions internationales, comme la Biennale de Paris -créée en 1959-, ou celle de Tokyo en 1970 qui révèlent l’importance des réseaux culturels et amicaux
établis. En 1978, la rétrospective des vingt premières années de la Biennale de Paris organisée par le musée d’art Seibu de Tokyo permet de découvrir la manière
dont les jeunes artistes japonais se sont insérés dans les échanges internationaux. Au tournant des années 1960-1970, l’émergence sur la scène artistique japonaise
de mouvements ou tendances artistiques (art environnemental, groupe Provoke, Mono-ha) désirant rompre avec les conventions passées modifie en profondeur
le rapport aux scènes occidentales.

10h30-12h30 : université Rennes 2, Bâtiment E, amphi E4
10h30 > Accueil
10h45 > Mot de bienvenue et introduction
Patricia Plaud-Dilhuit (maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain), Nathalie Boulouch (maîtresse de conférences en histoire de l’art contemporain et
directrice des Archives de la critique d’art) et Laurence Imbernon (conservatrice du patrimoine au musée des beaux-arts de Rennes)
11h00 > Mélanie Moreau (conservatrice et directrice adjointe des musées d’art et d’histoire de La Rochelle) : « Le Japon du baron deChassiron »
11h30 > Geneviève Lacambre (conservateur général honoraire du patrimoine : « La maison d’un artiste d’Edmond de Goncourt, à propos de sa collection d’art japonais »
12h00 > Discussion
12h30 > Pause déjeuner

14h00-17h00 : musée des beaux-arts de Rennes, auditorium
14h00> Françoise Nicol (maître de conférences émérite à l’université de Nantes) : « D’une Biennale l’autre : échanges croisés autour de la Biennale de Paris (années soixante et soixante-dix) »
14h30 > Lilian Froger (docteur en histoire de l’art) : « Art et matière au Japon autour de 1970 »
15h00 > Discussion
15h30 > Patricia Plaud-Dilhuit et Nathalie Boulouch : « Une carte blanche : présentation du projet mené avec les étudiant.e.s »
16h00 > Visite de l’exposition commentée par les étudiant.e.s

Journée d’études organisée par Nathalie Boulouch et Patricia Plaud-Dilhuit avec le soutien de l’Equipe d’accueil Histoire et critique des arts (EA 1279) de l’université Rennes 2,
en partenariat avec les musée des beaux-arts de Rennes et les Archives de la critique d’art.
Remerciements à H. Jannière (professeur en histoire de l’art, directrice de l’EA 1279), Laurence Bouvet-Levêque, Nelly Brégeault-Krembser, Isabelle Correia (cellule recherche UFR ALC)
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Date / Heure

(Vendredi) 10 h 30 min - 17 h 00 min

Localisation

Université Rennes 2 - Bâtiment E - amphi E4

Organisateur

Université Rennes 2

X