février 2018

23fév10 h 00 min18 h 00 minL’art abstrait sous le regard de ses observateurs, 1944-1964Journée d'études

Plus

Détails de l'événement

L’art abstrait sous le regard de ses observateurs, 1944-1964
Doit-on écrire au pluriel « art abstrait » ?

La journée d’étude du 23 février 2018 est la deuxième du programme de recherche La « relation critique » en France : les arts visuels vus à travers les écrits, 1944-1964 (https://relarts.hypotheses.org). Elle se déroulera à nouveaux aux Archives de la critique d’art-INHA, à Rennes et réunira des jeunes chercheurs de diverses disciplines (histoire, histoire de l’art, linguistique, littérature) et les étudiants en master d’histoire de l’art d’Antje Kramer-Mallordy, maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université de Rennes 2 (EA 1279).
L’interrogation sur « l’art abstrait » sera prolongée non plus en partant des peintres, mais en mettant en perspective les points de vue de ses observateurs, toujours dans un espace « transatlantique ». On observera l’art abstrait à la fois comme unité lexicale et comme notion générale.
Une galerie d’abord, la galerie du Dragon, située à Paris mais assurant un lien, en marge de l’abstraction, avec les artistes des Amériques, sera étudiée par Élisa Capdevila.
Les critiques ensuite : comment inscrire l’art abstrait dans l’histoire de la peinture ? Que fait-il au spectateur ? Par quels clivages est-il traversé ? Au fait, « l’art abstrait », du moins au singulier, existe-t-il dans cette période (1944-1964) marquée par les questionnements, les polémiques et ce mélange, difficile à démêler, de dogmatisme et de mobilité des positions ?
Pour y réfléchir, seront confrontés deux discours critiques, celui de Georges Limbour (1900-1970) et celui de James Johnson Sweeney (1900–1986). La linguiste Valérie Rochaix examinera les termes associés à l’abstraction dans les chroniques parisiennes du poète et critique français. Deux historiennes d’art, Beatriz Cordero Martin et Lola Lorant, mettront en relation les écrits et le travail du premier directeur du Solomon Guggenheim Museum de New York et membre fondateur de l’AICA (Association internationale des critiques d’art).

Date / Heure

(Vendredi) 10 h 00 min - 18 h 00 min

Localisation

Archives de la critique d'art

X