octobre 2007

11oct14 h 48 min14 h 48 minLes archives de Pierre Restany : un patrimoine exceptionnel

Plus

Détails de l'événement

3 tonnes de documents exceptionnels témoignent des relations de Pierre Restany avec les plus grands artistes de son temps : Arman, César, Christo, Deschamps, Niki de Saint Phalle, Tinguely, Villeglé et bien sûr Yves Klein.

 

Pierre Restany, l’inventeur du « nouveau réalisme »

Né en 1930, Pierre Restany, l’une des voix les plus écoutées du monde de l’art en France mais aussi bien au-delà des frontières, était connu pour avoir « inventé » avec Yves Klein, dès 1960, le concept du « nouveau réalisme » en réaction à l’abstraction qu’ils jugeaient académique. De 1960 à 1963, il est à l’origine d’une vingtaine d’expositions collectives en France et à l’étranger avec le groupe des « Nouveaux réalistes » où se croisent Arman, Hains, Tinguely, César Â… Critique d’art militant, indépendant des pouvoirs, toujours attentif au travail des jeunes artistes, Restany défendra ensuite Jean-Pierre Raynaud puis les peintres du « Mec art » (mecanical art/peinture mécanique), notamment Alain Jacquet. Collaborateur de la revue Domus à Milan où il aimait séjourner, Restany avait écrit de nombreux écrits, articles, essais et monographies. Mort à l’âge de 73 ans, Pierre Restany restera l’un des meilleurs ambassadeurs de la création en France dans la deuxième moitié du XXe siècle.

 

Le fonds Restany

D’une ampleur et d’une qualité rares, les archives de Pierre Restany sont particulièrement représentatives de la dimension internationale du critique d’art qui avait été en relation avec les plus grands acteurs de l’art du XXe siècle. Elles sont d’autant plus précieuses qu’elles couvrent une période

– les années 60 aux années 90 – peu représentée dans la mémoire des institutions en France. Ses archives, qui témoignent du travail du critique d’art tout au long de sa carrière, comprennent des manuscrits, une importante documentation sur les expositions internationales de 1960 à nos jours, de nombreuses photographies et une correspondance inédite avec les artistes qu’il côtoyait.

Dans les mois à venir, le fonds Restany sera classé et inventorié afin d’être mis à disposition du public dès la fin 2004. Les Archives de la critique d’art engageront aussi un important travail de valorisation de ces documents en participant à des publications et à des expositions.

 

Un patrimoine unique en Europe

Les archives de Pierre Restany rejoignent en Bretagne un patrimoine unique en Europe, rassemblé par les Archives de la critique d’art : 38 fonds d’archives de critiques d’art couvrant une période allant de l’après-guerre jusqu’à nos jours : archives de Michel Ragon sur l’art abstrait, de Frank Popper sur l’art cinétique, d’Otto Hahn sur le Pop art, de Roberto Pontual sur l’art néo-concret, de Dany Bloch sur l’art vidéo, de François Pluchart sur l’art corporelÂ… : plus de 10 000 lettres d’artistes (César, Tinguely, Marcel Duchamp, Robert Rauschenberg, Claes Oldenburg, Daniel Spoerri, Jean Hélion, François Dufrêne et bien d‘autres Â…) et 40 000 visuels.

Date / Heure

(Jeudi) 14 h 48 min - 14 h 48 min

X