mai 2022

02mai(mai 2)14 h 57 min27nov(nov 27)23 h 00 minSonia BoyceCRITIQUE D'ART n°43

Plus

Détails de l'événement

Sonia Boyce
Tactiques artistiques post-1989 / Post-1989 Art Strategies

Sonia Boyce a été récompensée du Lion d’or de la meilleure participation nationale pour le pavillon britannique à la 59e Biennale de Venise (23 avril-27 novembre 2022).
A cette occasion, nous vous invitons à relire l’essai de Sophie Orlando sur Sonia Boyce publié dans CRITIQUE D’ART :

« En octobre 2011, l’artiste britannique Sonia Boyce est invitée à donner une conférence dans le cadre du vingtième anniversaire de la First National Black Art Convention à Birmingham. Organisé par deux mentors du mouvement Black Art, Eddie Chambers et Keith Piper, le symposium de 1981 avait initialement marqué la naissance du mouvement. Comme beaucoup d’artistes tels que John Akomfrah du Black Audio ou Claudette Johnson, Sonia Boyce y trouva les bases de sa pratique artistique, dominée à l’époque par le dessin et l’autofiction, tandis que des artistes de générations antérieures comme Rasheed Araeen s’interrogeaient sur la fin d’un modèle moderniste abstrait humaniste et universaliste au profit d’une phase d’affirmation d’une identité collective politique. « Le Black art » réunit les artistes issus de l’immigration du Commonwealth, dits « afro-caribéens et asiatiques », et plus globalement les artistes mis au banc du grand récit national de l’art. Vingt ans plus tard, Sonia Boyce choisit de discuter de la relation ambivalente entretenue entre le black art et le modernisme. Elle commente ainsi l’œuvre la plus emblématique du mouvement  produite par Eddie Chambers en 1981 […] »

Lire la suite dans CRITIQUE D’ART, n°43, automne/hiver 2014, p. 110-126
et sur journals.openedition.org/critiquedart


Achat au numéro
aca-editions@univ-rennes2.fr

Date / Heure

Mai 2 (Lundi) 14 h 57 min - Novembre 27 (Dimanche) 23 h 00 min

X